En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Espace membres

Actualités

  • l'actualité du handicap et de son environnement sociétal
  • que se passe-t-il au Club Handicap & Compétences ?
  • nouvelles des entreprises membres du Club

Le 1er Comité interministériel du handicap du gouvernement Castex aura lieu le 23 octobre 2020, comme annoncé par le 1er ministre lors de sa prise de fonction. Un comité élargi qui rassemblera ministres et associations.

Le 16 juillet 2020, lors de sa déclaration de politique générale, Jean Castex annonçait l'organisation d'une « Conférence nationale du handicap » (CNH), sans en préciser la date. Ce sera le 23 octobre 2020. C'est en réalité, non pas une CNH qui est annoncée mais un CIH, c'est-à-dire un Comité interministériel du handicap. Son objectif est de réunir autour du Premier ministre, tous les ministres concernés par la question du handicap afin de donner un cap à la politique gouvernementale jusqu'à la fin du quinquennat. Le dernier datait du 3 décembre 2019. Il a lieu en principe tous les ans mais, face à l'urgence créée par la crise du Covid, cette réunion a été avancée de deux mois. Ce sera le quatrième CIH depuis l'élection d'Emmanuel Macron. En 2019, 22 nouvelles mesures avaient été annoncées qui devaient être déployées en 2020, d'autres sont promises...

Des réunions en région devaient avoir lieu pour être au plus près des territoires mais la crise sanitaire actuelle a obligé le gouvernement à revoir ses plans, la « mort dans l'âme », selon Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap. Le CIH aura donc lieu probablement en Ile-de-France mais la ministre envisage d'organiser, dès que la situation le permettra, un tour de France pour essaimer les bonnes pratiques. Le gouvernement promet néanmoins un CIH élargi qui, aux côtés des ministres, associera également pour la première fois des représentants associatifs. Il répond ainsi à la demande du Collectif handicaps -qui regroupe une cinquantaine d'associations du champ du handicap-, qui dans une lettre adressée au Premier ministre, demandait « d'associer l'ensemble des parties prenantes, et en premier lieu les associations ». Croyant à un « format CNH », il souhaitait plutôt qu'une « succession de tables rondes » de « véritables réunions de travail ». Le Collectif réclame des « objectifs clairs d'ici 2022 » qui prendront également en compte le vaste chantier de l'autonomie en cours dans le cadre de la création de la 5e branche autonomie.

D'autres rendez-vous sont annoncés à l'automne : le 15 octobre 2020, la mise en place de la feuille de route des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) et le 3 novembre, le Comité de suivi de l'école inclusive qui fera le bilan de cette rentrée scolaire. Enfin, le 19 novembre, dans le cadre de la Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), une nouvelle édition du DuoDay est confirmée.

Source : Handicap.fr