En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Espace membres

Actualités

  • l'actualité du handicap et de son environnement sociétal
  • que se passe-t-il au Club Handicap & Compétences ?
  • nouvelles des entreprises membres du Club

Il n’existe pas de mesure directe du nombre de salariés risquant de perdre leur emploi à court ou moyen terme en raison d’un problème de santé ou d’un handicap, mais ce sont vraisemblablement un à deux millions de salariés qui sont exposés à ce risque, soit 5 à 10% d’entre eux. La mission de l’IGAS a dressé un état des lieux des dispositifs visant à faciliter le maintien de ces salariés à leur poste de travail, leur reclassement sur un autre poste ou un reclassement externe, sans attendre un licenciement pour inaptitude.

Si les salariés et leurs employeurs sont les acteurs principaux d’une politique de maintien en emploi, celle-ci mobilise aussi de très nombreux intervenants : services de santé au travail, organismes de sécurité sociale, médecins et services hospitaliers, services médico-sociaux, organismes financés par les fonds pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés ou par les fonds de la formation professionnelle.

Le rapport propose 30 recommandations opérationnelles au service de quatre objectifs :

- mieux informer et intervenir plus précocement pour repérer les difficultés et accompagner durablement les salariés concernés  ;
- mieux prendre en compte ces situations dans la politique de l’emploi et la réforme de la formation professionnelle, dans la perspective d’une sécurisation des parcours professionnels  ;
- renforcer l’investissement des services de santé au travail et mieux coordonner les acteurs  ;
- améliorer certains dispositifs existants et expérimenter de nouvelles formes d’intervention.

Résumé du rapport

Rapport Tome 1 

Rapport Tome 2